Agence immobilière à Roanne et Le Coteau, achat et vente d'appartement, maison, terrain à ROanne, Le Coteau et dans la région de la Loire

Agence immobiliere TOUT-I.M.O. à 42120 LE COTEAU

Actualité, informations locales, conseils
Le Blog de l'agence

24/08/2016

QUELQUES CONSEILS POUR MIEUX VENDRE VOTRE BIEN IMMOBILIER

La présentation de votre bien
 
Lors de la visite de votre bien, la première impression que ressentira l'acquéreur potentiel sera fondamentale. Alors, autant mettre tous les atouts de votre côté pour favoriser le coup de cœur du visiteur et conclure votre vente au meilleur prix ! de l’encombrement dans l'allée du jardin, au patin à roulette oublié dans l'escalier, ne laissez pas tous ces petits détails du quotidien risquer de faire obstacle à votre vente : Le jour de la visite, tout doit être impeccable !
 
 Quelques conseils de préparation à la visite
1.    Un extérieur attrayant mettra votre bien en valeur et engagera d'autant plus l'acquéreur potentiel à en visiter l'intérieur. Une pelouse bien soignée, un terrain entretenu, des espaces fleuries feront plus pour votre maison que les plus longs discours.
3.    Un appartement, une maison bien entretenue est plus engageante. Rien ne doit empêcher un visiteur de rêver. Alors, pensez à « bichonner » votre intérieur avec un ménage encore plus poussé qu'à l'habitude.
4.    Respecter l'unité et le style des pièces. Trop de personnalisations tuent la personnalité du bien. Un manque de cohésion d'une pièce à l'autre, absorbe l'esprit de l'acquéreur et le détourne de tous les autres points positifs.
5.    Les chambres ont toujours une importance capitale : bien rangées et aérées, les lits faits, les volets ouverts, elles seront davantage mises en valeur.
6.    Que la lumière soit ! Un éclairage généreux, partout dans la maison, est toujours accueillant. A contrario, une maison visitée dans la pénombre ne peut que paraître sinistre.
8.    Trop de monde dans la maison nuit à la visite. Si, lorsqu'il se présente, l'acquéreur a l'impression de perturber une réunion de famille ou d'amis, il sera gêné. Il aura l'impression de vous déranger. Dès ce premier contact, il faut que le visiteur se sente déjà « chez lui » dans ce qui est encore pour quelque temps « chez vous ».
9.    Nos amis les bêtes. C'est injuste pour le chien, ami fidèle de l'homme s'il en est, mais il n'est pas à sa place lors de la visite de la maison. D'ailleurs, vous ne connaissez pas, a priori, les sentiments que tout visiteur nourrit à l'égard des chiens.
10.    Ne discutez pas du prix, des conditions de vente ou prises de possession avec le client. Mettre au point la négociation définitive dans ses moindres détails est une tâche délicate, car vous ne connaissez pas toutes les données qu'a notre collaborateur. Si vous intervenez dans ce domaine, vous risquez de commettre un faux –pas.
12.    La discrétion vaut son pesant d'or. Soyez aimable, bien sûr, mais ne croyez pas obligé de faire la conversation avec le client. Vous risqueriez de le détourner du but de sa visite. Laissez à notre collaborateur le soin de répondre aux objections techniques des visiteurs : c'est son travail ! Il connaît le sujet et n'hésitera pas, le cas échéant, à vous consulter.
Ne mettez rien en avant : ce que vous considérez comme un avantage ou comme un inconvénient peut être perçu différemment par l'acquéreur.
La présentation de votre bien
 
Lors de la visite de votre bien, la première impression que ressentira l'acquéreur potentiel sera fondamentale. Alors, autant mettre tous les atouts de votre côté pour favoriser le coup de cœur du visiteur et conclure votre vente au meilleur prix ! de l’encombrement dans l'allée du jardin, au patin à roulette oublié dans l'escalier, ne laissez pas tous ces petits détails du quotidien risquer de faire obstacle à votre vente : Le jour de la visite, tout doit être impeccable !
 
 Quelques conseils de préparation à la visite
1.    Un extérieur attrayant mettra votre bien en valeur et engagera d'autant plus l'acquéreur potentiel à en visiter l'intérieur. Une pelouse bien soignée, un terrain entretenu, des espaces fleuries feront plus pour votre maison que les plus longs discours.
3.    Un appartement, une maison bien entretenue est plus engageante. Rien ne doit empêcher un visiteur de rêver. Alors, pensez à « bichonner » votre intérieur avec un ménage encore plus poussé qu'à l'habitude.
4.    Respecter l'unité et le style des pièces. Trop de personnalisations tuent la personnalité du bien. Un manque de cohésion d'une pièce à l'autre, absorbe l'esprit de l'acquéreur et le détourne de tous les autres points positifs.
5.    Les chambres ont toujours une importance capitale : bien rangées et aérées, les lits faits, les volets ouverts, elles seront davantage mises en valeur.
6.    Que la lumière soit ! Un éclairage généreux, partout dans la maison, est toujours accueillant. A contrario, une maison visitée dans la pénombre ne peut que paraître sinistre.
8.    Trop de monde dans la maison nuit à la visite. Si, lorsqu'il se présente, l'acquéreur a l'impression de perturber une réunion de famille ou d'amis, il sera gêné. Il aura l'impression de vous déranger. Dès ce premier contact, il faut que le visiteur se sente déjà « chez lui » dans ce qui est encore pour quelque temps « chez vous ».
9.    Nos amis les bêtes. C'est injuste pour le chien, ami fidèle de l'homme s'il en est, mais il n'est pas à sa place lors de la visite de la maison. D'ailleurs, vous ne connaissez pas, a priori, les sentiments que tout visiteur nourrit à l'égard des chiens.
10.    Ne discutez pas du prix, des conditions de vente ou prises de possession avec le client. Mettre au point la négociation définitive dans ses moindres détails est une tâche délicate, car vous ne connaissez pas toutes les données qu'a notre collaborateur. Si vous intervenez dans ce domaine, vous risquez de commettre un faux –pas.
12.    La discrétion vaut son pesant d'or. Soyez aimable, bien sûr, mais ne croyez pas obligé de faire la conversation avec le client. Vous risqueriez de le détourner du but de sa visite. Laissez à notre collaborateur le soin de répondre aux objections techniques des visiteurs : c'est son travail ! Il connaît le sujet et n'hésitera pas, le cas échéant, à vous consulter.
Ne mettez rien en avant : ce que vous considérez comme un avantage ou comme un inconvénient peut être perçu différemment par l'acquéreur.


06/07/2016

Devenez parrain et gagner 300 euros.